Des murmures

par JOSEPH Serge

GOVRACHE, anagramme de Gavroche, qui est aussi le nom d’un autre artiste, porte aussi bien la casquette que le petit révolutionnaire des Misérables. De la chanson, il est passé au slam, portant un regard acerbe sur notre société, le temps qui passe, la religion, etc… Mais il le fait en jongleur de mots, avec une poésie telle que l’on ressent une émotion certaine à son écoute.

Il a eu la chance de faire la première partie de Gauvain Sers, et du coup, de sortir de plus en plus de l’anonymat. Venu de Normandie, bac Lettres et licence de philosophie en poche, il a abandonné l’idée de faire prof. Joueur de poker invétéré, il s’est mis à la musique et à la chanson en montant à Paris en 2008, à l’âge de 33 ans…  Beau parcours depuis, avec son CD merde ch’ui prof ! en 2016, de nombreuses scènes dont la Cigale à Paris le 16 mars dernier, et la sortie de l’albulm de slam « Le murmure » avec des titres comme le bout de la table, superbe texte sur le temps qui passe, Mon dieu à moi, ma femme, magnifique éloge à sa compagne…

On attend la suite de cet album pour la rentrée. Après des murmures, des cris…